chargement...

L'ostéopathie et grossesse

L'ostéopathie et grossesse

Rôles préventif et curatif

Ostéopathie - Grossesses

Lors de sa grossesse, la femme enceinte va subir des modifications physiologiques, notamment au niveau hormonal. Ces transformations peuvent entrainer des troubles fonctionnels et augmenter l’intensité des troubles déjà présents avant la grossesse.

  • Les douleurs au niveau du bassin, de la colonne vertébrale, du coccyx, de la symphyse pubienne
  • Les sciatalgies
  • Les fourmillements, jambes lourdes, problème de retour veineux au niveau des membres inférieurs
  • Les nausées, remontées gastriques, constipation, ballonement, digestion difficile, douleurs abdominales, hémorroïdes…

Mais aussi :

  • en cas d’utérus hyper contractile : le traitement ostéopathique peut être une aide précieuse, en cherchant les origines, à distance, qui peuvent créer une augmentation du tonus de l’utérus. Ainsi entre autre, restaurer une mobilité correcte des vertèbres, ou du bassin, laissant libre passage aux racines nerveuses se rendant à l’utérus, permet d’avoir une diminution du tonus du muscle utérin.
  • pour favoriser une position fœtale adéquate pour l’accouchement par voie basse : Si le bébé n’est pas en position optimale en vue de l’accouchement (présentation céphalique et dos à gauche), le traitement ostéopathique recherchera si des tensions ou blocages maternels ne sont pas à l’origine de cette position fœtale.

Ostéopathie - Grossesses

L’ostéopathie est un soutient tout au long de la grossesse mais aussi en préparation à l’accouchement.

Il est important que le bassin soit libre en vue de l’accouchement. L’ostéopathe doit libérer les blocages ou manque de mobilité articulaire, musculaire ou fascial, qui pourraient entraver les différents stades de la naissance.

S’assurer de la liberté de mobilité du bassin maternel permet d’augmenter les diamètres disponibles pour le bébé et de favoriser un accouchement physiologique.

  • Au cours du premier trimestre
    Le but de l’ostéopathie au cours du premier trimestre est de libérer les blocages qui peuvent influencer le bon déroulement de la grossesse.
  • Au cours du deuxième trimestre
    Il est fréquent, à ce stade de la grossesse, de voir apparaître des douleurs articulaires lombaires, ou du bassin, liées entre autres, aux changements posturaux auxquels la femme doit pouvoir s’adapter.
  • Au cours du troisième trimestre
    Le rôle de l’ostéopathe sera, davantage, au cours de ce trimestre la préparation à l’accouchement. Le but du suivi ostéopathique est alors de lever les blocages articulaires, mais aussi de rééquilibrer les tensions musculaires pour faciliter l’accouchement.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec Clémence Aguilar ?

© 2018 Clémence Aguilar / osteopathe-benesse-maremne.fr / plan du site

made with by flydev